Archives 2021

PAGE 5-LEILA MARTIAL.jpg

Leïla Martial - Baa Box

« Baa Box » est un animal à 3 têtes, où chacun construit son identité à découvert dans une synergie de groupe exceptionnelle : Leïla Martial, artiste vocale  lauréate des Victoires du Jazz 2020 est une chanteuse aux vocalises acrobatiques et émouvantes. Inspirée par les chants pygmées, inuits, tziganes, elle nous emmène avec ses deux comparses sur des chemins acoustiques et cosmopolites créant une terre imaginaire originelle où le corps et la voix seraient l'unique source où s’abreuver…audace, humour et authenticité au rendez-vous !

PAGE 6 -CHOEUR DE SARTENE.jpg

Jean Paul Poletti et le chœur de Sartène

Jean-Paul Poletti a contribué au processus de reconquête de la culture Corse avec  de 1974 à 1985 le groupe emblématique Canta u Populu Corsu.  Il crée le Chœur d’hommes de Sartène en 1995, avec lequel il invente des espaces musicaux profanes et sacrés de forme classique, nourris par le passé mais d’inspiration contemporaine, véhiculant une idée sensible de l’âme corse et des mystères de cette île. Le groupe multiplie les enregistrements et se produit dans le monde entier. En 2020, il se consacre à l’enregistrement d’U Catinacciu di Sartè : temps fort de la Semaine Sainte à Sartène, où le pénitent enchainé effectue un chemin de croix de 2 km symbolisant la montée du Christ  au calvaire.

PAGE 7-CHICKS.jpg

Chicks

Le groupe fondé en 2014 par sept chanteuses issues de la Cie Rouge Malice s’est produit et a enregistré avec Jean Paul Poletti et le chœur de Sartène. Il s’est renouvelé et se compose aujourd’hui de  cinq chanteuses et d’un percussionniste à l’enthousiasme communicatif. Il interprétera quelques chants polyphoniques issus de son répertoire gospel, brésilien, chanson française ou anglophone, avec une surprise … l’ensemble revisité avec malice !Son 2ème CD « EXTRA » est sorti au printemps, des compos arrangées avec brio sur le thème de la femme : charme, humour et émotion au rendez-vous !

PAGE 8-FEU ! CHATTERTON.jpg

Feu! Chatterton - Palais d'argile

Après deux disques d’or et deux nominations aux Victoires de la musique, le quintet parisien est de retour avec son nouvel album : Palais d’Argile, grandiose fresque cyberpunk !

 

A travers un répertoire poétique et existentiel en résistance contre un monde effréné, le groupe porte un regard critique, parfois désabusé mais toujours avec humour sur ce monde connecté qui nous entoure. L’album fait mouche dans ce monde si spécial ! Leur imagination n’aura jamais paru aussi féconde, leurs mots plus justes et leurs doigts aussi agiles !

 

 

 

 

 

 

PAGE 12-JOULIK.jpeg

Joulik

Ce trio voyageur offre une escapade aérienne, gonflant ses voiles de vents chauds qui caressent les rives méditerranéennes et brésiliennes, les contrées Balkaniques et les plaines d’Afrique : une échappée belle de onze titres exaltants comme autant de pistes d’envol…

Avec ses mélodies vagabondes, ses entrelacs de voix inspirées et ses langues virevoltantes, Joulik rend le lointain à portée de main : un moment de partage, qui nous installe tout aussi bien dans la magie de l’écoute, que dans une irrépressible envie de danser.

 

 

 

 

PAGE 13-Mister Mat ©Marc-Lacaze-DBER-3-scaled.jpg

Mister Mat - Désespérément optimiste

Chanteur charismatique du groupe Mountain Men, Mister Mat se livre dorénavant, en solo, avec sa guitare et sa voix envoûtante. Après « Désespérément optimiste », il se raconte dans « Du Bonheur en retard» : nouvel album en français, intime, un peu brut, incarné.  Sa simplicité n’a d’égale que la puissance de son interprétation, il reste avant tout un gars qui fait des chansons pour les gens. Ce concert solo réunira des chansons de ses deux albums, ainsi que des reprises, en français et en anglais.

Homme de scène et de partage, tantôt puissant, tantôt fragile, il poursuit sa route, prenant l’époque à contre-pied, en lui autorisant un pas de côté vers les valeurs saines et rassurantes de la simplicité et de la tendresse.

PAGE 14-Pierre Perret.jpg

Pierre Perret - Mes adieux provisoires

Travailleur infatigable sous des airs nonchalants, tel est Pierre Perret, suscitant le rire, exaltant les sentiments justes, fustigeant les intolérances, avançant, témoin de son temps, sur une voie claire et sans compromissions. Chanteur et avant tout poète, gourmand des mots et des nourritures, bon vivant, il dresse, dans la plaisanterie ou le sérieux, une écriture mordante, des tableaux de mœurs parfois burlesques et toujours minutieux qui révèlent avec pertinence les lacunes d’une société plus que jamais agitée d’inquiétantes convulsions.

« Mes musicos ont voulu qu’on ressorte des chansons que je n’ai pas chantées depuis des lunes !  On va mettre le pacson…, si on n’en profite pas tant qu’on est jeune ! ... »  

PAGE 15- BOITE A MUSIQUE (EN)CHANTEE.jpg

La boîte à musique (en)chantée

Entrez dans la Boîte à musique !

Un maître de cérémonie à l’enthousiasme débordant vous y accueillera, et vous fera choisir, parmi les grands classiques du répertoire français, le programme de la soirée.

Remontez ensuite le mécanisme d’un coup de clé dorée, et Clotilde vous fera vibrer, grâce à ses notes de harpe, à la douceur et à l’intensité de sa voix. A mi-chemin entre le théâtre et la chanson, le divertissement et l’émotion.

Un spectacle conçu et créé par ses deux interprètes - à la fois drôle et magique, à ne pas rater.

PAGE 17-PLEIN FEUX CABARET EXTRAORDINAIRE.jpg

Plein Feu - Le Cabaret extraordinaire #2

Place à l’absurde puisque la période est ainsi engagée... et au rire bien sûr !

Ce nouvel opus de l’équipe du Cabaret Extraordinaire dont vous aviez pu découvrir certains talents lors des Déboussolades il y a quelques années, plonge dans les entrailles du music-hall, revisité avec l’élan et la liberté de personnalités éclectiques : une succession de tableaux  et de performances - chanson, cirque, magie, danse…

Chaque numéro qu’il soit romanesque ou loufoque, va chercher tour à tour l’euphorie comme la mélancolie, dans un grand bain d’autodérision et parfois de satire de l’actualité...

BLOOM©Cecila-Conan.jpg

Bloom

« 3 voix, une contrebasse, une batterie » : une section rythmique minimaliste qui confère une sonorité étonnante et singulière à ce projet où les voix osent s’aventurer là où on ne les attend pas. Des univers musicaux qui s’entremêlent pour donner jour à une musique tour à tour exaltée, dynamique, épurée…

PAGE 19-BARBA LOUTIG © Eric Legret.JPG

Barba Loutig - Saflikad

Bien ancré dans les traditions chantées populaires et vivantes de Bretagne, Barba Loutig ouvre désormais son répertoire aux gwerzioù et complaintes avec la volonté d’intégrer la polyphonie là où, jusqu’à présent elle était peu répandue.

Passionnées des chants populaires du monde, les quatre chanteuses font dialoguer les territoires au-delà des frontières de la péninsule, avec des mélodies rapportées de voyages en Galice, Hongrie, Albanie… qu’elles s’approprient dans leur propre langue au travers de poésies populaires bretonnes ou de textes de leurs compositions.